Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

"un véritable joyau architectural..."

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Médias

FRANCOIS D'HAENE ET LA PASTOURELLE 2019...

23/12/2018
FRANCOIS D'HAENE ET LA PASTOURELLE 2019...

François d’Haene, l'un des plus grands ultra-traileurs, au départ de la Pastourelle (Cantal), en mai 2019

C’est un peu le cadeau d’anniversaire de la Pastourelle, qui a fêté ses vingt ans de courses, cette année. Vainqueur de la Diagonale des fous 2018, François d’Haene s’est engagé sur le raid de 53 km, samedi 18 mai, au départ de Salers.

En terminant le Grand raid de la Réunion en octobre dernier, au terme d’une course épique de 23 heures et 18 minutes, il remportait pour la quatrième fois cette épreuve aussi fascinante que l’Ultra-trail du Mont Blanc, qu’il a également dominé à trois reprises.

Une pointure de l'utra-trail

C’est dire si le niveau de compétition de la Pastourelle va monter d’un très grand cran. La foulée pressée de François d’Haene arrive sur le raid du Grand cirque. Cet ultra-traileur, figurant parmi les meilleurs mondiaux, prendra le départ du 53 km, samedi 18 mai. « C’est un honneur pour nous. C’est une grande satisfaction car il ne fait pas énormément de courses en une saison. C’est génial d’offrir cela aux bénévoles et aux participants qui vont courir aux côtés d’un grand champion, échanger avec lui », s’enthousiasme Philippe Barrière. Le président et fondateur de ce rendez-vous de trail, emblématique du Cantal, le prend aussi comme une forme de reconnaissance.

Le rêve devenu réalité

Cela fait trois ans qu’il rêvait d’attirer à Salers, François d’Haene. « On le croisait sur le Marathon du Beaujolais où il tient un stand car il est viticulteur avec sa femme dans le Beaujolais. C’est quelqu’un de très humble et de très sympa », mesure Philippe Barrière, sous le charme.

François d’Haene est un homme de parole

Pour autant, l’ultra-traileur professionnel, qui a la Hardorck hundred endurance run (États-Unis) pour objectif en 2019, survolera-t-il le trail de 53 km de la Pastourelle, laissant tout le monde loin derrière ? « Rien n’est certain, sourit Philippe Barrière. C’est un ultra-traileur habitué à faire de plus longues distances. Mais il a déjà remporté des épreuves de ce type. » Nul doute que le viticulteur aura du répondant - comme en témoigne son éloquent palmarès - face aux reliefs escarpés des monts du Cantal, à ne pas sous-estimer toutefois…

Un raid de 53 km qui s'annonce passionnant

D’ores et déjà, la course s’annonce passionnante. Car le dernier vainqueur du 53 km, le jeune Thomas Cardin, suivi désormais par Philippe Propage, entraîneur de l’équipe de France de trail, revient défendre son titre, avec le même panache qu’en mai dernier. Son dauphin sur l'épreuve sagranière, Fabien Demure sera également de la partie. Ce coureur, membre de l’équipe de France de course de montagne, qui joue désormais sur ses terres dans le Cantal, voudra aussi marquer l’histoire de la Pastourelle.

Inscriptions. 

Plusieurs épreuves de la Pastourelle affichent complet (raid de 53 km, trail de 32 km, randonnée de 32 km, repas...). Il reste cinquante places sur la Buronnière de 10 km (course pour les femmes), 150 places sur la randonnée Isotoner et la moitié des places sur les épreuves de VTT (raid et randonnée). Renseignements sur le site de La Pastourelle.