Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

"un véritable joyau architectural..."

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Médias

UNE NOUVELLE SIGNALÉTIQUE RICHE D'INFORMATIONS

05/10/2018
UNE NOUVELLE SIGNALÉTIQUE RICHE D'INFORMATIONS

Une signalétique remarquée pour un des plus Beaux Villages de France…

La nouvelle signalétique de Salers n’aura échappé à personne…. La mairie de la célèbre cité cantalienne, a même été contactée, par deux autres municipalités dont St-Cyprien, station balnéaire des Pyrénées Orientales (66) !

Accueillir et informer au mieux chaque année les quelques 300 000 visiteurs tout en préservant le cadre de vie de ses 341 hab. est un défi qui peut vite se transformer en casse-tête pour les élus. Un projet de longue haleine qui aura nécessité 12 ans …. 12 années de longues réflexions entre institutions…

L’aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP) prescrite en 2012 sur Salers et créée en 2014 interdit toute publicité sur les 470 ha que compte la commune. En juin 2016, ce sont donc quatre-vingt pré-enseignes et panneaux de signalisation obsolète qui ont disparu du champ visuel des automobilistes sur les abords de route de la commune de Salers.

Les commerçants avaient été sollicités au préalable par questionnaire (2010) mais pas facile de faire admettre que « trop de panneaux tue le panneau ». A l’heure d’internet, de la téléphonie mobile et du GPS, il devenait nécessaire d’arrêter la surenchère à la pré-enseigne la plus grande et la plus voyante…

En périphérie du bourg, ce sont donc dix-huit dispositifs de Signalisation d’Information Locale (SIL), une information routière pour la circulation des véhicules (2016), qui sont venus remplacer les pré-enseignes. Le choix de l’indication des lieux dits et des pictogrammes pour annoncer le type d’activité a été choisi plutôt que de mentionner le nom des quelques quatre-vingt-dix commerces et services amenés un jour ou l’autre à évoluer. En contrepartie, la municipalité s’est engagée à référencer et géolocaliser gracieusement tous les services et commerces, permanents et saisonniers de la commune sur son site internet (www.salers.fr) …

Cinq panneaux routiers directionnels ont été disposés (2016) pour convier les conducteurs au stationnement de leurs véhicules sur les parkings aménagés au pied de la cité sagranière.

Car découvrir Salers, c’est tout d’abord garer son véhicule et ensuite oser se perdre dans le dédale de ses ruelles étroites pour pouvoir en apprécier toute la richesse patrimoniale et la diversité de ses commerces.

Depuis les parcs de stationnement et le point de vue de Barrouze, quatre Relais d’Information Service (RIS- FR/GB) (2018) permettent de situer le badaud sur un plan et proposent le téléchargement de la liste des commerces et services grâce à un QR code à flasher avec son téléphone mobile.

Pour permettre au visiteur de se repérer dans le bourg, le jalonnement commercial et publicitaire a été retiré. A la place, une soixantaine de plaques de rue et de signalétique de parcours a été installée (2013 dans le bourg et 2016 dans les lotissements des Prés de Faure et Malprangère). Ces dispositifs agrémentés de silhouettes colorées, invitent à la flânerie à travers trois parcours urbains au départ des parkings des Routes de St-Paul-de-Salers, Aurillac et Mauriac. Ils ont pour points de convergence les emblématiques place Tyssandier d’Escous et belvédère de l’esplanade de Barrouze… mais pour le reste, des cheminements différents, des itinéraires bis, et dans les ruelles oubliées : cinq panneaux d’information patrimoniale (FR/GB) signalés par des calices (2018). Les quatre toilettes publiques, entièrement refaits ainsi que les bâtiments municipaux, sont désormais identifiés par sept plaques murales de même facture.

Et si le visiteur se perd malgré tout ou souhaite tout simplement approfondir sa découverte culturelle, il reste toujours la possibilité de demander un plan à l’Office de Tourisme du Pays de Salers situé à la jonction des trois itinéraires piétonniers, ou de suivre l’application mobile App’Lyre de la Communauté de Communes sur son téléphone mobile …

Cette démarche communale s’est inscrite dans le prolongement des opérations menées par le Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne représenté par Marie FAUCHON (chargée de mission Tourisme et Signalétique) et par la Communauté de Communes du Pays de Salers représentée par Cécile RIGALL (chargée de mission dans la démarche globale d’homogénéisation de la signalétique), sous l’œil expert et avisé des architectes des bâtiments de France et Marie-Hélène GAY CHARPIN, architecte Diplômée Par Le Gouvernement (DPLG) au service Architecture et Patrimoine des Bâtiments de France et maître d’œuvre du projet dans le cadre du programme « Cités Auvergnates de Caractères »*.

Il s’agissait alors de mettre en place un plan général de signalétique sur la commune de Salers, permettant :

- aux élus d’initier des opérations de mise en conformité de l’ensemble des éléments de signalisation sur la commune de Salers.

- aux différents services concernés d’avoir un document de référence pour arbitrer les demandes d’autorisation.

- aux divers professionnels présents sur la commune de Salers d’avoir des outils de communication opératoire et respectueux de l’environnement et du patrimoine.

C’est Pascal HENRY de l’entreprise JH’COM à Clermont Ferrand qui a été retenu et approuvé par le Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine du Cantal pour la fourniture et la pose des dispositifs de signalétique.

Ainsi, initié sous le mandat de Mme Descoeur en 2006, réactivé sous celui de M. Maltcheff en 2010, le programme de signalétique de Salers s’achève sous le mandat de Jean-Louis Faure en juin 2018….

*Programme subventionné par le Parc des Volcans dans le cadre de l’application de la charte signalétique du Parc des Volcans (12%) et par la région dans le cadre du programme 2ème génération « Cités Auvergnates de Caractère » (12%) pour un montant global de 117 000€.

La Montagne, sa 3 novembre 2018

Le Réveil cantalien, ve 5 octobre 2018