Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

"un véritable joyau architectural..."

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Médias

ELLE DEVAIT ACCUEILLIR LES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE TRAIL EN MAI A SALERS, LA PASTOURELLE EST ANNULEE CETTE ANNEE ENCORE

26/03/2021
ELLE DEVAIT ACCUEILLIR LES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE TRAIL EN MAI A SALERS, LA PASTOURELLE EST ANNULEE CETTE ANNEE ENCORE
Pour la deuxième fois, la crise liée au Covid-19 contraint les organisateurs de la Pastourelle (courses nature, VTT et randonnée pédestre) à annuler la prochaine édition qui devait se tenir en mai, à Salers (Cantal), et accueillir les championnats de France de trail. Ainsi, en ont décidé les autorités. Avec le contexte sanitaire, difficile de se projeter et d'organiser une telle manifestation rassemblant plusieurs milliers de participants de toute la France, sans compter le public. 

« Si on m'avait dit, il y a un an, qu'il faudrait encore annuler... » À l'époque, Philippe Barrière, président de la Pastourelle, pensait qu'en mai 2021, le coronavirus ne serait plus qu'un (mauvais) souvenir. En ouvrant les quelques inscriptions restantes, en décembre dernier, en pleine période de deuxième confinement et malgré les projections, il voulait encore garder espoir.

Mais deux mois avant la manifestation, devant se tenir du 22 au 23 mai, en pays de Salers, il a dû se résigner. Pour la deuxième année consécutive, ces épreuves de course nature, qui devaient servir de support aux championnats de France de trail, n'auront pas lieu. 

Par respect envers les coureurs engagés

« Nous sommes déçus, mais à la fois soulagés à cause de l'incertitude et des risques encourus », confie Philippe Barrière. Pour le président de la Pastourelle, il était important de l'annoncer dès à présent, par « respect » envers les coureurs, très attachés à cette manifestation, qui mobilise 500 bénévoles. « Sur les 4.795 inscrits en 2020, dont 1.212 sur le championnat de France de trail, 3.365 sportifs avaient gardé leur dossard pour 2021, dont 799 sur le championnat de France. »

Les autorités ont tranché

La décision, qui a longuement été réfléchie et débattue au sein du conseil d'administration de l'association, est devenue une évidence après un courrier de la cellule interministérielle de crise, sollicitée par la préfecture du Cantal, à la mi- mars. 

Pour eux, c'est niet !

Pourtant début février, les organisateurs avaient avait tenté d'imaginer des alternatives pour le maintien des épreuves. Mais, avec 4.794 engagés, provenant de 84 départements et représentant neuf nationalités, tous les scénarios envisagés sont devenus injouables après l'annonce, par le gouvernement, du prolongement de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin. 

Pas de championnat de France de trail, à Salers, non plus

Comme l'année dernière, la Pastourelle devait accueillir les championnats de France de trail en mai prochain. Face à l'engouement sans précédent, 1.212 inscrits à Salers en 2020, la plus forte participation se limitant à 686 participants jusque-là, la Fédération française d'athlétisme (FFA) avait revu et durci le mode de qualification.

Ces championnats devenaient intenables en raison des circonstances, les courses, qualificatives à cette compétition nationale, s'étant arrêtées depuis plusieurs mois. La FFA voulait se laisser une marge d'action jusqu'au 10 avril pour éventuellement aménager les jauges, les ouvrir à l'élite... Mais la décision des autorités nationales a sonné le clap de fin des discussions.

« La Pastourelle devait avoir un plateau relevé, cette année ! Déjà l'an dernier, nous aurions dû avoir François D'Haene et Xavier Thévenard. Mon plus grand regret, c'est que cette année, la Pastourelle devait servir de sélection à la constitution de deux équipes de France de trails, court et long, pour participer au championnat du monde en Thaïlande, au mois de novembre »

PHILIPPE BARRIÈRE (Président de la Pastourelle) 

Candidate pour 2022

L'absence de cette manifestation festive, qui aurait dû célébrer sa 22e édition, laisse un vague à l'âme aux membres de l'association et un certain vide dans le pays de Salers, où elle représente 740.000 euros de retombées économiques, selon une étude réalisée en 2019. 

« Si on ajoute l'investissement de l'association auprès des acteurs économiques locaux, autour du textile, du traiteur, des produits alimentaires locaux, des boissons..., cela monte jusqu'à 900.000 euros », précise Philippe Barrière, touché de voir que les 170 partenaires privés de l'événement lui conservent, tous, leur soutien.

Et il le faudra car la Pastourelle a déjà fait savoir qu'elle était candidate à l'organisation des championnats de France, l'an prochain. La FFA devrait rendre sa décision le 8 avril. 

Les modalités de remboursement
Si l'an dernier, les inscrits avaient pu reconduire leur engagement pour l'édition de 2021, cette fois, il n'y aura aucun report pour 2022. La prochaine Pastourelle repartira avec des compteurs à zéro. Les inscriptions seront ouvertes à partir du 6 novembre, à 18 heures.
Tous les engagements actuels seront remboursés, à hauteur de 80  % pour les courses, et de 100 % pour les repas. « Il était important de clarifier la situation car nous avons jusqu'au 31 mars pour rembourser les gens qui se sont inscrits en novembre 2019 », souligne Philippe Barrière.

Renseignements sur le site de la Pastourelle, la page Facebook ou par téléphone, au 04.71.40.71.34. 

Chemcha Rabhi