Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

"un véritable joyau architectural..."

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Médias

LES ESCAPADES SECRÈTES DU ROUTARD

22/07/2020
LES ESCAPADES SECRÈTES DU ROUTARD
Tout l’été, retrouvez, chaque samedi, Les Guides du Routard (plus de 40 titres sur la France), qui vous offrent des idées de balades, de sorties et de découvertes. Cette semaine, détour par le Cantal, en Auvergne.

« L’Auvergne produit des ministres, des fromages et des volcans. » Les mots d’Alexandre Vialatte s’appliquent merveilleusement au pays de Salers, microrégion qui vient cogner aux portes de la Corrèze. Exception faite des ministres, fromages et volcans sont là pour durer, eux. Hauts pâturages volcaniques à l’indicible mélancolie, vallées riantes… Un condensé d’Auvergne vous attend, un pays de grands cieux, d’horizons sans limites. Sur le vert des douces montagnes, l’humain a ponctué le paysage lui offrant deux cités merveilleuses, Salers et Tournemire.

Salers, pas seulement un fromage

Salers, la plus jolie commune du Cantal?? C’est faire offense à Tournemire. Ils ne jouent pas dans la même cour, mais leurs charmes sont complémentaires. Salers est gagnante sur l’échelle de la renommée : le fromage bien sûr, mais aussi la superbe vache qui lui fournit sa matière première sont de sérieux atouts.
Mais pourquoi tant de nobles demeurèrent-ils par ici?? Tout simplement parce que le transfert du bailliage (le tribunal) de Saint-Martin-Valmeroux à Salers donna soudain tout le pouvoir à cette dernière.

Le bottin mondain local s’y retrouva et les magistrats se firent édifier des maisons toujours plus riches, qui donnèrent sa physionomie à la ville. Ces gens avaient de l’argent… et du bon goût. La place Tyssandier-d’Escous (ex-place du Bailliage) témoigne de cette absolue homogénéité architecturale. Il faut s’amuser à détailler façades, tourelles d’angle, moulures de fenêtres, portes ogivales… Un festival d’élégance?! La visite guidée de l’office de tourisme (tél. : 04.71.40.58.08?; www.salers-tourisme.fr) passe en revue les plus belles demeures.

Au fait, pour ne pas attiser les ricanements, dites « Saler » (comme dans salaire) et non « Salersse ». Et oui, on ne dit pas Parisse?!

Les burons de Salers

À proximité de la ville, les burons de Salers. L’un d’eux abrite la maison du fromage et de la vache Salers. Vache qui, le saviez-vous, produit son lait uniquement en la présence de son veau. Pour la traite, il faut donc appeler chaque veau auprès de chaque maman, sinon, pas de lait?! Une vraie mère poule avec des cornes en forme de lyre. Assistez à une traite (liste des producteurs à l’office de tourisme) est une expérience mémorable. Regardez l’animal dans les yeux et vous verrez que ses longs cils n’ont rien à envier à ceux de Liz Taylor. Quant au fromage, c’est un festival de saveurs, subtiles et délicates.

Du haut  de Tournemire

Autre joyau, dominant la vallée de la Doire, voici Tournemire. Le village est modeste, mais de toute beauté. On emprunte en douceur la rue unique, rythmée par d’adorables placettes. Observez les épais toits de lauzes qui ploient sous les siècles passés. Entre deux maisons médiévales apparaissent ici et là quelques potagers suspendus. Le silence est total… Enfin presque. Entendez-vous le son clair des cloches des salers qui remontent de la vallée?? Leur robe acajou émaille les verts pâturages.

Au bout de la rue, le puissant château d’Anjony (tél. : 04.71.47.61.67?; www.anjony.com) qui monte une garde vigilante sur les environs. Mais pourquoi un tel donjon aux proportions démesurées dans un si petit village?? Parce que le roi Charles VII voulut remercier le châtelain Louis d’Anjony pour avoir combattu aux côtés de Jeanne d’Arc. Il l’autorisa donc à transformer sa maison en donjon, honneur suprême. Il poussa la construction jusqu’à 40 mètres de haut, alors que l’ensemble était déjà planté sur un piton rocheux. L’impression de verticalité est époustouflante. Admirez les incroyables peintures murales de la salle des preux. Elles furent commandées par Michel d’Anjony afin d’étonner son épouse. L’homme devait être follement amoureux. Retenez votre souffle : la vue depuis le chemin de ronde sur la vallée donne le tournis comme le font souvent les belles choses.

Les draisines  du pays de Mauriac

Redescendons sur le plancher des vaches (des salers, évidemment), direction Mauriac, pour une activité ludique et familiale, les draisines de Mauriac (tél. : 04.71.40.54.18 : velorail.paysdemauriac.fr). À bord d’un vélo-rail on découvre le patrimoine ferroviaire qui traverse des paysages d’une grande douceur. Sous les tunnels on pourra meugler de joie, comme le faisaient les vaches que l’on emmenait aux foires aux bestiaux, le tout à un train de sénateur. 

Vous cherchez des idées de balades, de sorties et de découvertes ou tout ce qu'il faut pour préparer vos vacances, vos réservations et partager sur des forums, rendez-vous sur routard.com.