Salers, Jeudi 09 Février 2023, -2 °C , Ensoleillé

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

IL ACHETE 12 HECTARES PRES DE SALERS POUR CREER L'ACTIVITE ET ATTIRER DES COMPETENCES

12/09/2021
IL ACHETE 12 HECTARES PRES DE SALERS POUR CREER L'ACTIVITE ET ATTIRER DES COMPETENCES
La Montagne, jeudi 19 août
À cheval sur les communes de Saint-Paul-de-Salers et Salers, la principauté naturelle Saint-Michel-de-Salers a vu le jour et souhaite attirer les compétences pour y développer des activités.

«Quand je parle de principauté naturelle, les gens pensent tout de suite à Monaco mais non, ça n’a rien à voir », sourit Éric Mazurier. Son projet, pour l’instant unique en France, n’est pas de fonder un micro-État mais se situe plutôt à mi-chemin entre amour de la nature, tourisme et développement de la culture.

« J’aime l’humain et je souhaite rassembler des talents locaux »

« J’ai déposé le nom de principauté naturelle de Saint-Michel-de-Salers. Saint-Michel car l’agriculteur, qui partait à la retraite et m’a vendu les terres, s’appelait Michel et il y a une chapelle monolithique Saint-Michel à Fontanges, juste à côté. Deux hectares du terrain sont situés sur la commune de Salers, les dix autres plus bas, à Saint-Paul-de-Salers. Je les ai achetés avec l’héritage de mon père en décembre 2020. J’ai envie d’en faire un lieu de nature, d’art et de culture. »

Le land art est envisagé, un théâtre de verdure grâce à une pente bienvenue est déjà imaginé tout comme une chasse aux trésors ou un escape game en respect avec la nature. « Moi, ma qualité principale, c’est de trouver les compétences chez les autres, explique cet entrepreneur dans le service aux personnes âgées en région parisienne, dont le grand-père a grandi à Salers. J’aime l’humain et je souhaite rassembler des talents locaux et autres pour mettre en place diverses activités. J’ai pensé, par exemple, à un atelier sur les fleurs sauvages puisqu’il y en a plein par ici et d’autres activités pour les enfants notamment car à Salers, ils ont peu d’activités à faire. »

Premières activités d'ici l'été prochain au plus tard

Des contacts avec les pouvoirs locaux ont déjà été noués. « J’ai parlé aux maires, à la communauté de communes. J’ai discuté avec la directrice de l’école de Salers pour faire des activités. On peut mettre en place des partenariats public-privé. Je compte aussi faire appel à des entreprises pour du mécénat de compétences. Une entreprise peut aussi parrainer une ruche puisque des ruches vont être installées avec l’association du miel de Salers. L’entreprise pourra récupérer son miel pour ses salariés. Cela leur permet de communiquer et ça peut donner envie aux salariés de visiter Salers. Comme les séminaires qu’on pourrait accueillir. On veut créer un déclic pour que les gens voient plus large et parlent de Salers. »

Dans moins d’un an, les premières activités seront possibles sur le site. « Je ne sais pas encore quoi mais je veux qu’il y ait déjà des choses en place l’été prochain. J’ai rencontré un artisan du cuir par exemple, ça l’intéresserait de venir ici. Il y a aussi un projet pour empêcher la prolifération des fougères avec des grosses boules tirées par des chevaux.

Clément Bessoudoux

Contact : facebook : Saint Michel de Salers - Tél. : 06 86 37  70 24


Radio Totem, mardi 31 août 2021

Un entrepreneur veut créer de l'activité entre Saint-Paul-de-Salers et Salers
Ecrit par Fanny Paul le 31 août 2021

CANTAL Alors qu’il a des attaches dans le Cantal, Eric Mazurier décide d’acheter 10 hectares situé sur le Grand Site de France du Puy Mary. Il vient donc de lancer « la principauté naturelle Saint-Michel-de-Salers ».

Mais alors pourquoi ce nom ? Saint-Michel-de-Salers n’existe pas. Michel, c’est le prénom du paysan qui lui a vendu ses terres et il y a un monolithique St Michel pas loin. « Principauté naturelle » et « St Michel de Salers » viennent d’ailleurs d’être déposés

Eric Mazurier - 2 hectares hérités, et 10 autres qu’il a acheté à un paysan, voilà son terrain de jeu défini. Et l’entrepreneur a plein d’idées : pourquoi ne pas faire venir un artisan du cuir ? Créer des ateliers autour de la flore, ouvrir un terrain au Land Art, un escape Game dans le respect de la nature ?

Les idées ne manquent pas pour Eric Mazurier - Un collectif va être créer le « Collectif des Volcans » pour lancer des idées d’initiatives. Les premières activités actuellement en réflexion pourraient être lancées dès l’été prochain.

Lien ici 


à l’invitation de Gérard Larcher - Président du Sénat et de Toine Bourrat sénatrice des Yvelines membre de la commission sénatoriale de la Culture et de l’Éducation.
Dimanche s’est déroulé à l’hippodrome de Rambouillet une journée Champêtre de rentrée. Eric Mazurier créateur & fondateur de La Principauté Naturelle ® - Saint Michel de Salers ® (https://www.facebook.com/SaintMichelDeSalers/) est venu à la rencontre des acteurs locaux, aux côtés de Philippe Nizou - auteur et interprète de la chanson « Environnemental » et des compositeurs :
Philippe Hervouët (auteur, compositeur interprète et guitariste de Serge Lama, Enrico Macias, etc…) & Rachelle Plas (l’un des plus grands talents international à l’harmonica).
Sophie Primas - Sénatrice des Yvelines, membre du groupe d’étude Agriculture et Alimentation, des groupes Chasse et Pêche, Élevage, de la section Animal et société, et du groupe d’études Métiers d’Art. Élue d’Aubergenville.
Thomas Gourlan - Conseiller Régional, 3 ème adjoint au Maire de la ville de Rambouillet, Président de la communauté d’agglomération Rambouillet Territoires
Anne Cabrit maire de la commune d’Orsonville, élue au Conseil régional d’Île-de-France - présidente de l’Agence des espaces verts d’Île-de-France, chargée de l’agriculture et de la ruralité.