Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

"un véritable joyau architectural..."

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Médias

COMMENT SALERS FIGURE PARMI LES VILLAGES FRANCAIS LES PLUS RECHERCHES SUR INTERNET PAR LES VACANCIERS

26/03/2021
 COMMENT SALERS FIGURE PARMI LES VILLAGES FRANCAIS LES PLUS RECHERCHES SUR INTERNET PAR LES VACANCIERS
Où les Français veulent-ils partir en vacances ? Quels sont les villages français les plus recherchés ? Une plateforme spécialisée dans la recherche de locations de vacances a établi un classement, ce mois-ci. Cocorico local : Salers arrive à la 7e place sur les 30 villages français les plus recherchés.

La nouvelle est prise avec des pincettes, à l’office de tourisme de Salers. Il n’empêche… elle donnera, peut-être la tendance des prochains mois, dans la cité sagranière.
Ce mois-ci, le site internet Likibu, spécialisé dans la recherche de locations de vacances, a observé les requêtes des internautes, à l’heure de choisir un endroit pour passer un week-end ou un séjour. Likibu a établi le classement des 30 villages français les plus recherchés sur Google, sur plus de 30.000 villages (de moins de 2.000 habitants, NDLR).
Rocamadour, Giverny et les Baux-de-Provence arrivent en tête avec, respectivement, 110.000, 74.000 et 51.200 requêtes. Le village de Salers, lui, se hisse à la 7e place de ce classement. Avec 27.100 recherches effectuées sur ce petit coin du Cantal, toujours prisé, hiver comme été.

Des touristes par tous les temps

En ce début de semaine, malgré le froid, assez saisissant, plusieurs poignées de touristes profitent des rayons du soleil printanier et se réjouissent d’avoir un peu les rues du petit village rien que pour eux…

« Je suis déjà venu en août, avec un autre groupe d’amis. On avait déjà eu du mal à se garer?! Il y avait un monde fou. Là, on profite, au moins… On peut prendre plus de temps et apprécier des aspects du village, que je n’ai pas vu la première fois », remarque Antoine, un cantalien qui escorte trois amis ce jour-là.
Seul bémol : les commerces fermés.

" Et pas sûr que ça soit seulement parce qu’on est lundi…"

, grimace-t-il.
Les conditions d’ouverture des services, notamment les cafés-restaurants, devraient conditionner quelques réservations, dès le printemps et surtout cet été. « L’été dernier a été superbe, c’est vrai. C’est comme si on avait fait deux mois d’août : deux mois très forts, côté fréquentation », convient Sylvie Ganry, directrice de l’office de tourisme du pays de Salers.

Celle-ci explique aussi le succès de la cité de Salers à son appartenance au réseau des Plus beaux Villages de France. Un label que de nombreux vacanciers prennenent en ligne de compte, et en lequel ils placent une grande confiance à l'heure de prévoir leur séjour.

Est-ce que ce sera encore le cas en 2021 ? Il y a des chances. Les villages et espaces préservés étant de plus en plus privilégiés par les vacanciers, loin du tourisme de masse.

La crainte de services tous fermés

L’été dernier, les restaurants, entre autres, étaient ouverts. À Salers comme partout ailleurs en France. Dur de se projeter, cette année.

« On a beaucoup d’interrogations, de notre côté déjà. On voit certains gros rendez-vous être annulés. C’est le cas de La Pastourelle ou la fête du Site du Goût, qui, elle, sera reportée. On espère que les visiteurs seront là, mais c’est dur à pronostiquer, sans la certitude du contexte »

SYLVIE GANRY (directrice de l'office de tourisme du pays de Salers)


La professionnelle a toutefois pu observer, lors des dernières vacances, en février, un afflux de touristes et de réservations, dans les gîtes et chambres d’hôtes, déjà très encourageant.

« Pourtant, tout n’était pas réuni, déjà. Les gens ont envie de partir et de se ressourcer : ça, c’est certain ! Ils veulent bouger. » 
Une envie qui pourrait encore bien profiter au Cantal, grâce à ses grands espaces et tous ses atouts “nature”.

Marie-Edwige Hebrard