Salers, Mercredi 27 Octobre 2021,

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

Courts et longs métrages

24/03/2021

Le Loup des Malveneur - Radot
Le Loup des Malveneur - Radot
Le Loup des Malveneur - Radot
Le Loup des Malveneur - Radot
Le Loup des Malveneur - Radot
Le Loup des Malveneur - Radot
Le Loup des Malveneur - Radot
Le Loup des Malveneur - Radot

1943 : Le Loup des Malveneur de Guillaume Radot

Long-métrage français de genre fantastique tourné dans le Cantal notamment au château d'Anjony à Tournemire, mais aussi dans les vieilles rues de Salers.

Synopsis : Reginald de Malveneur, dernier du nom, habite avec sa soeur Magda, sa jeune femme Estelle, sa petite fille de cinq. ans, Geneviève, un domaine sinistre et isolé où il se livre à d'étranges expériences biologiques. Il est hanté par la légende qui dit qu'un de ses ancêtres, frappé par la malédiction divine, fut transformé en loup. Un jour, R. de Malveneur disparaît ainsi que le garde-chasse qui l'aidait dans ses expériences. Quelques semaines plus tard, sa femme meurt de façon étrange. Le mystère sera éclairé par la jeune institutrice de Geneviève et par Philippe, un peintre en vacances dont l'idylle ira de pair avec la recherche de la vérité.

La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
La Cité de l
La Cité de l'indicible peur - Mocky
1964 : La Grande Frousse ou La Cité de l'indicible peur de  Jean-Pierre Mocky

Ce long-métrage français de genre policier / fantastique est sorti à quelques années d’intervalle sous deux noms différents, La grande frousse (1964) puis La cité de l’indicible peur (1972). Toute la population de Salers avait alors été mise à contribution en particulier pour les scènes de foule.L’équipe de tournage est restée un mois dans le Cantal. Si le film a été essentiellement tourné à Salers, des scènes ont été réalisées à Aurillac (à la gare), sous le tunnel du Lioran, à Murat, et dans les châteaux de Sedaiges, à Marmanhac et d’Anjony à Tournemire.

Synopsis : Le candide inspecteur Triquet (Bourvil), à la poursuite d'un dangereux faussaire, est conduit par son enquête dans une sinistre ville d'Auvergne où tout n'est que mensonge, hypocrisie et dissimulation. Les habitants, terrorisés par une bête mystérieuse, ont tous un comportement étrange alors que les meurtres se multiplient... « Triquet arrive à Barges. Il trouve une cité sombre, triste, balayée par le vent, la pluie, dont les habitants ont un comportement bizarre, inquiétant. ».
Pendant un mois, le  réalisateur français, a investi la cité sagranière pour ce tournage. Aux côtés de Bourvil, Jean-Pierre Mocky a réuni Jean-Louis Barrault, Francis Blanche, Victor Francen, Jean Poiret...
La population de Salers a bien sûr été mise à contribution, en particulier pour des scènes de foule
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini
Lourdes - Lodovico Gasparini

2000 : Lourdes de Lodovico Gasparini 

Ce téléfilm, est une production franco-italo- allemande  tournée en partie à Salers.

Synopsis : Bernard Guillaumet, un jeune journaliste français, rationaliste, est chargé de faire un reportage à Lourdes aujourd'hui. Au cours de son voyage, le journaliste feuillette un vieux manuscrit de famille, oeuvre d'un de ses ancêtres, Henri Guillaumet, positiviste, scientiste, athée, qui avait rencontré Bernadette Soubirous en 1858 à Lourdes. Sa femme avait été guérie de façon miraculeuse par Bernadette elle-même. A travers les pages du manuscrit, lu par Bernard tout au long de son reportage, nous entrons dans la vie de Bernadette Soubirous en 1858, à l'époque des apparitions, et dans l'histoire d'Henri.

2015 : Salers du réalisateur argentin Fernando Dominguez 

Fernando Dominguez est auteur de plusieurs films qui ont été présentés dans des festivals internationaux – Ce court-métrage de type documentaire-expérimental a été présenté au Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand en 2015 - Une œuvre de 9 minutes 15' sur Salers et sa Mimi Pinson

Synopsis : durant l'occupation nazie, un homme se retrouve dans la ville de Salers, en France, où il se fait harceler par une folle. Plusieurs années après, il revient sur les lieux.

Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Léo Pons
Le Buron - Avant première
Le Buron - Avant première

2020 : Le Buron de Léon Pons 

Après avoir réalisé des fims amateurs ou semi-professionnels (dont le Hobbit du Cantal), ce jeune réalisateur cantalien, a décidé de franchir un palier avec ce court-métrage de genre fantastique / historique . 

Synopsis : lors d’une froide journée d’hiver de 1943, le colonel Hautpamnn et ses hommes se lancent à la poursuite de résistants dans les environs de Salers. Alors que la nuit tombe, l’officier se sépare de ses hommes et s’égare dans les monts du Cantal. Il trouve alors refuge dans le buron d’un ermite qui l’accueille pour la nuit. Peu à peu, le colonel va réaliser que le vieil homme n’est peut-être pas si inoffensif qu’il en a l’air.

Mystère, Denis Imbert
Mystère, Denis Imbert
Mystère, Denis Imbert
Mystère, Denis Imbert
Mystère, Denis Imbert
Mystère, Denis Imbert

2020 : Mystère de Denis Imbert

Film familial principalement tourné sur la commune du Falgoux en août et septembre 2019 puis fév. 2020. Une scène sur Salers.

Synopsis : Stéphane décide d’emménager dans les belles montagnes du Cantal afin de renouer avec sa fille de 8 ans, Victoria, mutique depuis la disparition de sa maman. Lors d’une promenade en forêt, un berger confie à Victoria un chiot nommé « Mystère » qui va petit-à-petit lui redonner goût à la vie. Mais très vite, Stéphane découvre que l’animal est en réalité un loup… Malgré les mises en garde et le danger de cette situation, il ne peut se résoudre à séparer sa fille de cette boule de poils d’apparence inoffensive.