Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers

"un véritable joyau architectural..."

Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Mairie de SALERS - Cantal ~ Ville de Salers
Médias

BALISAGE, NETTOYAGE AU MENU

15/02/2017
BALISAGE, NETTOYAGE AU MENU
La commission des circuits de la Pastourelle commence son travail de fourmi
Bien que l’échéance de la Pastourelle soit encore lointaine, l’organisation de la journée du 20 mai a débuté depuis belle lurette avec les inscriptions qui ont battu tous les records en matière de précocité.

La Pastourelle se tiendra le 20 mai, à Salers. Mais le mois de février sonne le réveil de la commission des circuits, forte de treize personnes, dont le responsable est Bruno Chanut, assisté de Christian Lescure. « Notre rôle est multiple et comprend le repérage et la recherche de circuits, le nettoyage, le balisage et le débalisage, les contacts avec les mairies (qui sont bien impliquées) et les propriétaires fonciers qui jouent le jeu sans sourciller, l'abattage d'arbres en collaboration avec les employés communaux et les forestiers, les placements des bénévoles à leur poste et la sécurité le jour de la course », précise l'instituteur, bien connu des Mauriacois.

Préparatifs

Les membres vont donc arpenter les sous-bois, les prairies, les différents accès des circuits puis nettoieront en avril avant de baliser définitivement le dimanche avant la course. « La réunion des bénévoles est souvent homérique avec 100 postes à pourvoir sur l'ensemble des circuits, poursuit le responsable. Ceux-ci sont équipés de sacs-poubelle qu'ils remplissent au fur et à mesure. Nous faisons en sorte de faire le maximum du nettoyage et du débalisage le jour même et de respecter les contraintes environnementales du Grand site puy Mary. Côté sécurité, dont la responsable est Delphine Lescure, nous ne lésinons pas et nous sommes en relation permanente avec le SAMU. Le peloton de gendarmerie de montagne de Murat, un hélicoptère, les pompiers, cinq ambulances de la Protection civile avec 18 secouristes, deux médecins, dont un urgentiste, sécurisent la manifestation. De plus, 50 radios et talkies-walkies, relayés par un relais à Néronne, sont opérationnels le jour de course ».

Plus de 160 kilomètres de circuits concernant les sept épreuves sont proposés aux 4.000 inscrits avec, en cas de neige, brouillard ou orage, des circuits de secours. Il a fallu créer des bretelles notamment entre Saint-Paul-de-Salers à Falgouzet et entre le roc des Ombres et le puy Violent, pour désengorger.

L'équipe tente de modifier chaque année les parcours. L'année 2014 a vu l'ouverture du « grand cirque » pour le grand trail qui fait partie du challenge national. L'année 2017 verra les 700 vététistes passer par la Maison de la salers. Et Bruno Chanut de se souvenir de cette fameuse matinée du 25 mai 2013 : « Il avait neigé comme en plein hiver, 25 cm à Néronne, 40 cm au puy Violent. Les conditions étaient dantesques. Nous étions dans la salle des fêtes avec Philippe Barrière. La confusion régnait Qu'est-ce qu'on fait ? Certains concurrents nous mettaient la pression. Nous avions dû raccourcir les trails et annuler les VTT. Cette édition restera gravée à jamais et ceux qui y ont participé en gardent de merveilleux souvenirs ».

Olivier Miranda